Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Calendrier
Présentation du Comité
 ↑  
Nouvelles des Clubs et liens
Nous contacter
Visites

 948861 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Nouvelles
Championnat Régional - par webmestre le 18/12/2017 05:45

Hier à Saint André, la saison salle 2018 a été clos par le Championnat Régional de Tir en Salle

Voici les Résultats :


Le titre mondial pour Sébastien Peineau - par webmestre le 22/10/2017 06:17

Le titre mondial pour Sébastien Peineau, Pierre-Julien Deloche au pied du podium. Une journée exceptionnelle pour l’équipe de France sur ces finales arc à poulies à Mexico. La première Marseillaise de ce mondial pour les Bleus.

Historique !! Pour la première fois, la France dispose d’un champion du Monde masculin de tir en extérieur. Sébastien Peineau aura connu une saison compliquée avec une blessure qui l’a privé de salle cet hiver. Un retour tardif à son meilleur niveau, mais quelle fin ! Un podium qui aurait même pu compter deux Français, mais l’Américain Braden Gallenthien vainqueur de Pierre-Julien Deloche en petite-finale en a décidé autrement.

Ces résultats marquent le retour au plus haut niveau de deux champions d’exception. Deux anciens numéros un mondiaux (Pierre Julien Deloche fin 2013 à mi 2015) (Sébastien Peineau fin 2015 mi 2016) au sommet de leur art cette semaine à Mexico. 

Sébastien Peineau Finale Or – Un duel de titan qui aura tenu ses promesses entre Sébastien Peineau, Champion du Monde en titre en salle (2016), ex n°1 mondial et l’actuel n°1 mondial Stephan Hansen, champion du Monde extérieur en titre (2015). Un duel qui a tourné à l’avantage du Français.

Dès l’entame de match Peineau a mis la barre haute, prenant l’avantage sur un Stephan Hansen en-dessous de ce qu’il a produit en éliminatoires. Le tricolore est parvenu à maintenir 1 à 2 points d’avance sur son adversaire jusqu’à la dernière flèche qui aurait pu tout faire basculer. Il suffisait d’un 10 à Peineau pour remporter son deuxième titre mondial, mais le Français lâchait un 9, qui emmenait les deux hommes à disputer un barrage 143 à 143 points.

Un barrage qui a tourné en faveur du Français qui s’impose avec un 10, plus proche que celui de son adversaire et qui lui offre la plus haute marche du podium.

Pierre-Julien Deloche Finale Bronze – Entre Pierre-Julien Deloche et l’Américain Braden Gellenthien c’est presque une histoire d’amour. Les deux hommes se sont déjà affrontés à trois reprises cette saison en Coupe du monde avec 2 victoires à 1 en faveur de Gellenthien avant cette finale bronze. Malheureusement, cette quatrième rencontre de la saison n’a pas été favorable au Français. Un cran en dessous de son adversaire, Deloche n’est pas parvenu à remonter son retard et s’incline 147 à 143 points dans cette finale pour la médaille de bronze. 

Réaction : Sébastien Peineau – Champion du monde arc à poulies
« Je ne me suis pas trop entraîné avant la finale. J’ai dû tirer une quarantaine de flèches, cinquante maximums. Les sensations étaient bien, la pression commençait à monter. En arrivant sur le terrain, j’avais la pression, les mains tremblaient, le viseur il y avait une belle houle en visée et c’était compliqué. J’ai su rester engagé et dynamique dans mon arc. J’ai eu deux points d’avance puis un avant ce neuf à la dernière flèche. J’ai eu un peu de déception au début, mais je me suis recentré pour le barrage. Cette flèche de barrage, j’étais un peu plus long que d’habitude, elle est partie quand j’étais à peu près au milieu. Après il n’y avait plus qu’à attendre que Stephan Hansen tire sa flèche. Et j’ai enfin pu éclater quand j’ai vu que la mienne était la plus proche du centre. C’est énorme. Ce doublé salle/extérieur, il va falloir un peu de temps pour réaliser mais je suis extrêmement satisfait et je vais savourer. »

Aurore Trayan – Coach de l’équipe de France arc à poulies
« Depuis la demi-finale, Pierre-Julien à bénéficier du mixte pour se remettre dedans. Il était plus confiant en arrivant aujourd’hui sur le terrain. Quand on a commencé l’échauffement, Sébastien s’est senti très vite en forme, bien dans ses sensations. Du coup, il ne s’est pas trop entraîné. Il a gardé du jus pour son match. Pierre-Julien, c’était un peu plus compliqué. Il avait du mal à trouver ses marques, il ne se sentait pas vraiment bien. Il a abordé le match, je pense avec le bon état d’esprit, mais pas suffisamment en confiance pour que ça passe. C’est dommage parce qu’il aurait pu faire un peu plus sur ce match même si en face Braden a très bien tiré et que le scénario n’aurait peut-être pas été différent. Sébastien, il est très bien entré dans son match avec des bonnes flèches. Après, il a subi un peu la pression, il a été un peu trop speed, il y a des flèches qui sont sorties, mais il est vraiment resté engagé, positif et déterminé. C’est ce qui lui permet d’aller au bout de ce match. Après sa dernière flèche dans le 9, il s’est très vite remis dedans sur son barrage et il est allé chercher ce 10.
En tant que coach, c’est mon premier championnat, quand je suis partie, je m’étais dit une arène se sera déjà bien. Là, avec une petite-finale, et une finale gagnée en arc à poulies hommes, c’est génial. »

L’équipe masculine arc classique en finale - par webmestre le 18/10/2017 16:29

L’équipe de France hommes arc classique s’est qualifiée ce mardi pour la finale du championnat du Monde à Mexico (Mexique). Les Bleus retrouveront l’Italie en finale ce dimanche 22 octobre.

Pour la quatrième fois sur les cinq derniers championnats du Monde, l’équipe de France masculine montera sur le podium. L’après-midi n’a pas été de tout repos pour Thomas Chirault, Jean-Charles Valladont et Pierre Plihon qui s’imposent successivement en barrage face au Japon 30-29, face à l’Allemagne 5-1 et contre le Canada en 1/2 sur un tir de barrage 29-27.

Malgré un tir de qualification mal négocié ce lundi, les Bleus, 15ème par équipe, rencontraient dès le premier tour l’équipe du Japon, 2ème. Dans la lignée de leur victoire par équipe en Coupe du Monde à Berlin, les tricolores ont débuté fort. Ils ont mené le match 4-0 avant de se faire rejoindre à 4-4 et de disputer un tir de barrage. Un barrage de haut vol, les Français finissent par s’imposer avec un superbe 30 points sur 30 contre 29 points pour leurs adversaires.

En quart de finale, les Bleus ont bien mené le match face aux Allemands, tombeurs de la Chine en 1/8ème. Après un premier set partagé, l’équipe de France a pris le large pour s’imposer 5-1.

La demi-finale était synonyme de podium assuré sur ce championnat du Monde. Un enjeu toujours difficile à gérer. Le match face au Canada s’est révélé très serré entre les deux équipes. Les Bleus ont commencé par prendre l’avantage 2-0 avant que les Canadiens ne reviennent à 2 points set partout. Une troisième et une quatrième volée à égalité (4-4) ont contraint les deux équipes à disputer un tir de barrage. Une situation que les Français semblent désormais bien maîtriser puisqu’ils s’imposent pour la deuxième fois de la journée avec 29 points contre 27 pour leurs adversaires.

Après l’argent à Ulsan (Corée du Sud) en 2009, l’argent à Turin (Italie) en 2011 et le bronze à Belek (Turquie) en 2013, les Bleus se sont qualifiés une fois de plus pour la finale des championnats du Monde. Ils seront opposés ce dimanche 22 octobre à l’Italie aux alentours de 12h15 (19h15 heure française).

De son côté, l’équipe féminine s’est inclinée en 1/8ème de finale face à l’Ukraine. Un match bien géré par les Françaises qui perdent en flèche de barrage 28 à 25. Menées sur le premier set 0-2, les Bleues sont ensuite revenues à 2-2 avant de céder un set à leur adversaire (2-4) puis de remonter à nouveau au score (4-4) pour aller chercher ce barrage.

Réactions
Jean-Charles Valladont

"On était loin derrière aux qualifications, mais on sait que ce n’est pas très important. On a déjà été dans la situation inverse, bien sur les qualifications et on n’a pas gagné pour autant. Sur un championnat du Monde, les 16 équipes ont les moyens de gagner. Le niveau est très dense et notre 15ème place en qualification ne nous a pas du tout mis hors course. On est parvenus à créer une belle équipe où chacun parvient à soutenir ses coéquipiers, on tire tous ensemble pour l’équipe et ça crée une certaine émulation.

Après l’équipe de France à une histoire en championnat du monde. Depuis 2009, c’est quatre médailles en cinq championnats. Il manque l’or au palmarès. L’équipe est solide et on peut aller prendre l’Italie. Ce n’est pas la Corée, mais il faudra être sur la même optique qu’aujourd’hui pour l’emporter."

Thomas Chirault
"Les qualifications ont été difficiles. On est quand même parvenus à passer le cut et c’était le principal. On savait qu’aujourd’hui c’était un autre jour, on savait ce que chacun devait faire pour mettre les choses en ordre. C’était tendu dès le début contre le Japon, mais on sort un bon match avec un barrage à 30. Il fallait le faire, ce n’est pas évident.
Pour l’instant, les statistiques sont plutôt bonnes. Nous sommes à 100% de victoires avec cette équipe depuis Berlin donc on ne peut aller que jusqu’au bout.
"

Pierre Plihon
"La journée a été plutôt bonne. Après des qualifications pas au mieux, on a su se remobiliser pour aller chercher ce résultat. Cette équipe marche bien, on a échangé avant de commencer sur comment aborder le vent entre nous, comment remédier aux erreurs que l’on a pu faire en qualifications. On s’est nourri chacun les uns des autres. L’entraînement le matin nous a permis de reprendre confiance en nous et c’est important notamment sur les barrages ou il faut tout donner sur une flèche."

Marc Dellenbach
"Les filles ont fait un super match, je suis vraiment content pour elles. Il y a de la frustration parce qu’elles auraient mérité d’aller sur le tour d’après. Je pense que c’est très constructif pour la suite. Là, il y avait Noémie et Laura qui revenait d’un long break, mais c’est prometteur pour la suite.
Pour les garçons, c’est à l’image de ce qu’ils ont pu produire cette saison. Nous étions déçus des qualifications, mais en même temps, on savait qu’on était capable de battre toutes les équipes. C’est un beau cadeau pour mon dernier championnat du Monde et j’espère que ce sera pour l’or cette fois-ci.
Les premiers matchs, c’est toujours difficile parce qu’on redémarre une nouvelle compétition. On restait sur une victoire face aux Japonais. On a eu un bon début, on fait 4-0 puis les Japonais ont bien tiré, ils reviennent dans le match. Derrière, on fait deux gros barrages avec un 30 en 1/8ème face au Japonais et par la suite en ½ contre le Canada, 29. Ils avaient la volonté de réussir ensemble pour montrer qu’ils étaient à leur meilleur niveau.
"

Source FFTA.FR


Formation & programme sportif 2018 - par webmestre le 27/09/2017 14:16

Le comité propose

  • un programme de formation: assistant entraîneur, formation continue pour les entraîneurs, arbitres, entraîneurs 1 & 2
  • un programme sportif: jeunes et adultes compétiteurs


Comme à leur habitude, les équipes françaises ont largement dominé cette dixième édition de la Coupe d’Europe des clubs à Iasi en Roumanie. Brienon/Armançon chez les femmes et l’équipe masculine de Rennes, montent sur la première marche du podium.

Brienon sur Armançon, Perpignan et Neuilly sur Marne sur le podium féminin.

Romain Girouille, Lucas Daniel et Pierre Bureau, le club de Rennes vainqueur de la Coupe d'Europe 2017.

Femmes

En raflant les cinq premières places de la compétition, les clubs français ont encore une fois annihilé toute concurrence. La tâche n’a pas pour autant été simple avec de nombreux matchs qui se sont décidés en barrage. Brienon/Armançon s’impose devant Perpignan en finale, remportant son barrage 25 à 24. Neuilly Sur Marne prend la médaille de bronze grâce à sa victoire 24 à 21, toujours en barrage contre les championnes de France 2017, Saint-Avertin. Voves prend la cinquième place tandis que Riom termine 7ème.

Hommes

Là encore, c’est une finale franco-française qui a décidé du vainqueur de la coupe d’Europe pour les équipes masculines. Rennes opposé en finale à Clermont-Ferrand, s’est imposé en barrage 29 à 26. En troisième position, on retrouve les Allemands Blankfelder. Les Riomois se classent 9ème de cette compétition. Enfin, les Nîmois ont connu des problèmes dans l’acheminement de leur matériel de tir et terminent 13ème après avoir dû composer avec du matériel prêté par les autres équipes.

Résultats complets

Photo : Facebook Elodie Kaczmarek et Compagnie d'Archers de Rennes.

Sources FFTA.FR


Championnat de France Fédéral - par webmestre le 18/08/2017 14:03

Ce Week-End trois de nos Archères Réunionnaises vont participer au championnat Fédéral de France : Isabelle, Catherine de Saint Denis et Béatrice du club de la Flèche de l'Ouest (Saint Paul).

Le Comité leur souhaite la plus grande réussite. Et plus particulièrement à Béatrice qui pour l'instant n'a plus de terrain d'entraînement. En effet depuis un mois les archers de la Flèche de l'Ouest ne peuvent plus s'entraîner car ils n'ont pas trouver de solution avec la mairie de Saint Paul. Le Comité souhaite qu'une solution soit trouvée le plus rapidement possible afin que ces archers puissent s'entraîner normalement.

Cliquez Ici pour plus d'informations


Impériale, l'équipe de France composée de Jean-Charles Valladont, Thomas Chirault et Pierre Plihon a remporté la médaille d'or de l'épreuve par équipe arc classique de la 4ème manche de la Coupe du Monde à Berlin.

Un match sous haute tension face aux Pays-Bas, qui a démontré que la France, 8ème nation mondiale de la spécialité, est en mesure de revenir sur le devant de la scène internationale. Dans la perspective du championnat du monde de tir en extérieur qui aura lieu à Mexico au mois d'octobre prochain, cette victoire tricolore marque les esprits.

Opposés aux Pays-Bas en finale, les Bleus n'ont pas vacillé : malgré une égalité à l'issue du premier set (54-54) et le set suivant remporté par les Hollandais (55-54, soit 3-1), l'équipe de France a construit sa victoire sereinement.

Quelques erreurs côté Pays-Bas ont renforcé le capital des Français qui s'adjugent le troisième set avec une volée quasiment parfaite à 57 points. Les Bleus revenaient à égalité, 3-3.

Le dernier set allait donc être décisif entre la France et les Pays-Bas. Avec la même intensité et la même précision, Thomas Chirault, Pierre Plihon et Jean-Charles Valladont imposaient la même cadence à leurs adversaires.

Une dernière volée à 57 pour les Bleus, 56 pour les Pays-Bas, donnait à la France les deux derniers points sets de la victoire.  5-3, victoire pour l'équipe de France !

La Corée du Sud, perdante de la France en demi-finale, s'adjuge la médaille de bronze face à la Russie.

Le bilan de l'équipe de France sur cette quatrième et dernière manche de la Coupe du Monde Hyundai à Berlin s'élève à une médaille d'or pour l'équipe masculine arc classique.

L'équipe mixte arc à poulies qui disputait hier samedi la petite finale de l'épreuve mixte s'est soldée par une quatrième place pour le duo Pierre-Julien Deloche et Amélie Sancenot. Les Bleus étaient opposés au Danemark (Jensen - Hansen), 156 à 154.

Le bilan de Benoit Binon, Directeur technique national

"Cette dernière manche du circuit de coupe du monde à apporté beaucoup de satisfaction. La victoire de l'équipe masculine arc classique, la dernière datait de 2011, en est une à plus d'un titre.

D'abord pour avoir été en capacité de battre les Coréens et d'avoir su gagner cette finale promise. Mais aussi d'un point de vue individuel, c'est un très bon retour pour Pierre Plihon qui fait une belle compétition et valide son travail depuis les JO. Quant à Thomas Chirault, il fait preuve, au-delà de sa performance, d'une belle maturité en réalisant une belle saison en Coupe du Monde. Jean Charles Valladont a tenu son rôle de leader et a démontré que sa contre-performance des Jeux Mondiaux était un accident. L'équipe de France pourra compter sur lui à Mexico (sélectionné par sa qualification à la finale de la Coupe du Monde) et sans aucun doute il aura également une belle carte à jouer à Rome.

Je retiendrai aussi le fait que deux archers français seront à la finale de Rome : Jean-Charles Valladont pour la seconde fois de sa carrière et Pierre Julien Deloche fera sa 4ème et son retour dans l'élite mondiale. 

Si on commence à se projeter vers le championnat du monde, on peut constater que les catégories seniors hommes arc classique et seniors hommes arc à poulies ont fait preuve sur la saison de Coupe du Monde de performances qui confirment leur capacité à être ambitieux. Chez les seniors femmes arc à poulies, il faudra élever le niveau de performance global, comme le fait Amélie Sancenot qui progresse de compétition en compétition. Quant aux seniors femmes arc classique, nous en saurons plus après l'épreuve de sélection. 

Si la saison de Coupe du Monde s'achève, les échéances à venir restent nombreuses. Audrey Adiceom et Thomas Chirault enchaînent avec un départ lundi pour les Universiades à Taipei, ils peuvent prétendre l'un et l'autre à une médaille individuelle. Il y aura ensuite les championnats de France et l'épreuve de sélection avant la préparation terminale pour le championnat du monde. Encore une longue période pour continuer de travailler et être compétitif au Mexique."

Crédit photos : World Archery et équipe de France

Championnats - par webmestre le 30/07/2017 08:23

Aujourd'hui, c'est l'équipe jeune de Saint Denis avec Lena, Tarani, et Kinjala qui entre en lice avec les duels à Vichy. Chez les vétérans il y a Catherine, Dominique, Isabelle qui vont essayer de se qualifier à Oraison. Le comité leurs souhaite la plus grande réussite.


Championnats - par webmestre le 27/07/2017 22:37

Demain les jeunes qui s'entraînaient officiellement aujourd'hui,  seront aux championnats de France : Kinjala, Tarani, Lena, Anna, Lily et Pierre vont essayer de se qualifier pour les duels de Samedi.

Les photos seront bientôt disponibles

ceffi17.jpg


Les jeunes en route pour les championnats de France - par webmestre le 22/07/2017 09:18

Les jeunes de l'ASD et de l'AP sont en route pour les championnats de France : Programme entraînement à Riom ou Kinjala et Tarani du Pôle France de Bordeaux les rejoingnent, ensuite direction Vichy.

La semaine dernière il y a eu un article dans le journal Ouest France de Challans  :


Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 1 membre
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
5 Abonnés